jeudi, 11 mars 2021 18:55

07/03-11/03/2021 - Assemblée plénière de l'Académie marquisienne à Taiohae, Nukuhiva

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE
DE L’ACADÉMIE MARQUISIENNE
DU DIMANCHE 07/03 AU JEUDI 11/03/2021


I - Activités de la semaine passée


A) - Le mercredi 03/03/2021 :
Travail de Teautaipi Teikitekahioho avec François Chassagne de l’I.R.D en mission aux Marquises sur les plantes soignant la diarrhée.

1) - Titre du projet : Étude ethnobotanique de plantes médicinales utilisées dans la médecine traditionnelle polynésienne contre les troubles diarrhéiques : comparaison du savoir dans les îles Marquises et à Tahiti

2) - Objectifs du projet :

a) - Recenser, identifier et déterminer le rôle des plantes utilisées par les polynésiens (médecins traditionnels « tauà » et non-spécialistes) pour la prise en charge les troubles diarrhéiques.

b) - Comprendre la représentation polynésienne des maladies diarrhéiques et la perception culturelle des remèdes traditionnels utilisés.

c) - Comparer les concepts médicaux et les plantes utilisées contre les diarrhées dans deux archipels avec une culture et une biodiversité différente.

En la personne de Teautaipi, l’Académie apporte son soutien à ce projet qui doit se dérouler sur 10 jours à Nukuhiva et, ensuite, sur les autres îles Marquises.


B) - Le jeudi 04/03/2021


1) – Travail sur le dictionnaire

À 07h00, les académiciens se réunissent à la Maison-mère afin de poursuivre le travail de vérification d’une liste de 72 mots du futur dictionnaire ; ils font porter leur travail sur les définitions des mots et les exemples en langue marquisienne.

2) - Vérification des fiches de corpus EPS provenant de la circonscription pédagogique des îles Marquises.

À 10h00, le travail reprend sur les fiches EPS, et les académiciens finalisent l’uniformisation du document complet de 50 pages. Le nouveau vocabulaire créé pour l’occasion sera examiné au cours de l’Assemblée générale à Taiohae. La séance est levée à 12h00.


C) – Tous les jours :
travail sur l’application-dictionnaire

Chaque jour, deux listes de 10 mots chacune sont créées avec les rubriques à remplir ; elles sont expédiées aux académiciens qui les complètent et les retournent à la Maison-mère où les listes de la semaine seront examinées après l’assemblée à venir.

Des échanges ont aussi lieu par visioconférence entre les membres éloignés de l’Académie.

 

II - Du dimanche 08/03 au jeudi 11/03/2021 : Assemblée plénière de l’Académie marquisienne à la Maison-mère de Taiohae, Nukuhiva.


A) – Dimanche 08/03/2021

Après avoir atterri à Nukuataha, les académiciens des autres îles arrivent à la Maison-mère à 13h30.

À 14h30, 12 membres sont présents et 4 sont excusés. Le directeur de l’Académie ne pouvant être présent qu’à partir de mardi 8 mars 2021, le trésorier Julien Tamarii ouvre la séance et souhaite la bienvenue aux membres de l’Académie. Il passe ensuite la parole à Tehaumate Tetahiotupa, chancelier qui, à son tour, remercie les membres présents et leur souhaite la bienvenue.

Après examen de l’ordre du jour qui est adopté, la séance peut commencer.

1) – Jacques Iakopo Pelleau présente sa dernière traduction de l’anglais : « Essai en vue d’un Dictionnaire et d’une Grammaire selon le dialecte en usage aux Marquises – 1799 » publié début 2021 par les éditions Haere Pō de Tahiti. Il s’agit de la traduction du premier dictionnaire anglais-marquisien rédigé par le pasteur anglais William Pascoe Crook lors de son voyage de retour des Marquises en 1799 au cours duquel il fut secondé par le jeune Timautete de Tahuata. Chaque membre de l’Académie reçoit un exemplaire de cet ouvrage qui permet désormais à tous de se pencher sur une partie de la langue marquisienne parlée il y a 220 ans.

2) – Jacques Iakopo Pelleau fait le point de la popularité du site internet et de la page Facebook de l’Académie. À ce jour, 11/03, 2754 visiteurs pour le site et 1042 abonnés à la page Facebook, avec jusqu’à 1000 visiteurs par jour sur cette dernière.

Les deux médias apparaissent désormais sur la 1ère page des recherches Google « Académie marquisienne ».

3) - Teautaipi Teikitekahioho et Julien Tamarii font le point sur le travail de correction du corpus EPS de la circonscription pédagogique des Marquises qui avait débuté lors de la précédente assemblée de janvier à Atuona, et qui les a tenus en haleine chaque jeudi matin jusqu’à la semaine dernière. Avant d’être retourné à son service d’origine, le document de 50 pages sera présenté à la personne chargée de sa réalisation initiale le mardi 16/03 à la Maison-mère.

4) – Teautaipi Teikitekahioho fait le point de ses émissions radiophoniques du mardi matin sur Radio-Marquises et Radio Te Òko nui qui sont destinées à convaincre les Marquisiens de délaisser les mots étrangers qui encombrent la langue marquisienne, et d’employer les mots qu’il propose pour les remplacer.

Il profite de l’occasion pour demander leur avis aux participants sur un certain nombre d’exemples qu’il doit proposer le lendemain.

On peut rappeler ici que ces émissions sont proposées sous forme de podcast sur le site internet de l’Académie que l’on peut écouter en cliquant sur ce lien.

La séance du jour est levée à 18h30.


B) – Lundi 09/03/2021

 

Dès 8h00, les académiciens se penchent sur les différents articles traitant de la langue.

1) - MEI devient ME... I
Une fois tout le monde au complet, on reprend l’ordre du jour et l’on se penche sur une modification majeure de l’orthographe de la préposition « mei » marquant l’origine et le point de départ. Dans un article qui sera publié ce weekend, l’Académie explique pourquoi il faut désormais l’écrire « me i » comme dans l’exemple suivant ;

*- « Me i hea mai òe ? »

*- « Me i te haèhoko mai au. » / « Me io Teiki mai au. »

Cet article est publié en français et en marquisien sur le site internet de l'Académie afin de donner aux enseignants le vocabulaire qui leur manque parfois pour leurs explications.

Cliquer sur ce lien pour lire l'article en entier.

2) - Les particules possessives en "o" et en "a"
Les académiciens étudient ensuite un long document destiné à éclaircir l’utilisation de particules possessives « o/a », « to/ta » et « no/na » que les Marquisiens emploient de nombreuses fois par jour, et sur le choix desquelles ils hésitent parfois. Un article explicatif complet sera publié ce weekend sur le site de l’Académie. On peut lire l'article traitant du sujet en cliquant sur ce lien.

3) - L'expression de l'hypothèse
Les académiciens examinent ensuite un document traitant de l’expression de l’hypothèse ou supposition à l’aide de « me he mea » et « anoa ». On peut lire l'article traitant du sujet en cliquant sur ce lien.

4) - Les mots tahitiens et français en marquisien
Travail des mots destinés à remplacer le mot tahitien « taui » et les différentes acceptions du mot « hāmani » ; les résultats de ces réflexions seront validés, ou pas, dans un futur proche. Les mots choisis seront alors mis à disposition du public.

4) -Tendresse et amour
Réflexion sur les mots exprimant les sentiments de tendresse et d’amour. Considérant que le mot « hinenaò » est souvent utilisé à contre-courant de sa signification première, les académiciens font le relevé de tous les vocables marquisiens en rapport avec les sentiments précités. Les résultats de ces réflexions seront validés, ou pas, dans un futur proche. Les mots choisis seront alors mis à disposition du public.

5) - Les académiciens font ensuite le point sur différentes classes de vocabulaire :

*- Les noms appliqués aux différents degrés des générations selon les îles.

*- Les mots tahitiens et français supplémentaires à remplacer en marquisien.

*- La numération ancestrale basée sur le « pona » comptant 4 « mei ».

*- La numérotation réservés à l’argent et utilisant les mots « moni » et « vaihū ».

Les résultats de ces réflexions seront validés, ou pas, dans un futur proche. Les mots choisis seront alors mis à disposition du public.

La séance est levée à 18h30


C) – Mardi 09/03, Mercredi 10/03 et Jeudi 11/03/2021

 

1) – Radio-Marquises et Radio « Te Òko nui »

Dès 7h00, Teautaipi se rend à Radio-Marquises afin de poursuivre son travail de sensibilisation auprès des auditeurs marquisiens auxquels il propose des mots de notre langue destinés à remplacer les mots tahitiens et français qui l’encombrent ; aujourd’hui il s’intéresse au remplacement des mots suivants : peneiaè, paha, tano, ananatae, morare, pikiri, « j’espère » et il revient sur l’appellation traditionnelle des différentes parties de la journée et de la nuit.

En même temps, Léonne Tauhiro et Tehaumate Tetahiotupa, académiciens de Tahuata, se rendent à Radio « Te Òko nui » afin d’éclairer les auditeurs sur l’importance du travail actuel de l’Académie.
On peut écouter ces deux émissions N°37 et N°38 en cliquant sur ce lien.

 

2) – Activités de la journée à la Maison-mère

En attendant le retour des trois membres occupés aux deux stations de radio, les autres académiciens se penchent sur des études variées de vocabulaire.

À leur retour vers 9h00, débutent les travaux sur le dictionnaire sous la conduite de Teiki Huukena ; toute la journée est consacrée au travail sur l’application-dictionnaire qui se fait sur projection des documents, à savoir des 170 entrées de vocabulaire effectuées depuis le tout début de la procédure. Les phrases de chaque île sont vérifiées une par une en présence de tous les académiciens.

C’est un travail laborieux qui prend toute la journée du mardi et du mercredi jusqu’à 19h00 ainsi que le jeudi matin.

De 15h00 à 15h30 le mardi 09/03, les académiciens reçoivent François Chassagne de l’I.R.D qui leur fait part de sa mission aux Marquises sur les plantes soignant la diarrhée. (Voir plus haut)

D) - Jeudi 11/03/2021

Après une reprise des travaux à 8h00, les académiciens cessent leurs travaux à 11h15 afin de traiter un certain nombre de questions diverses. Avant de prendre les taxis qui les conduisent à l’aéroport de Nukuataha leurs confrères et leurs consœurs des autres îles, les académiciens prennent le temps d’une photo souvenir.

Ils souhaitent aussi un prompt rétablissement à Delphine Rootuehine, leur consoeur de Uahuna, hospitalisée à Taiohae au cours de cette période. A oho te ìi, e te tuehine !

210311 taiohae

Les académiciens marquisiens avant le retour dans les îles.
Merci à Cyril Taata pour la prise de photo.

La prochaine assemblée de l’Académie est prévue pour le mois de mai à Ua Pou.

Propulsé par CComment

Tau hana hou

Actualités

Joomla Template by ThemeXpert